Tous en grève le 3 février 2015 !

Appel du SNES Hors de France :

Le SNES-FSU appelle, avec les syndicats de la FSU, à une journée de grève dans l’Éducation. Sur le plan national, l’ensemble des personnels est appelé à se mobiliser notamment pour l’Éducation prioritaire, les conditions de travail et salariales ou la formation.

A la Mission laïque française, le dialogue social suivi d’effets concrets fait défaut, tout comme le respect du droit syndical.

Dans le réseau AEFE, les personnels ne sont pas épargnés par les dégradations importantes liées à ces questions. L’insuffisance de la dotation ministérielle ne permet pas de faire face à une situation sur laquelle nous alertons depuis maintenant plusieurs exercices budgétaires. Citons l’exemple du plafond d’emploi : qu’on parle des personnels détachés ou des recrutés locaux des établissements à gestion directe, son blocage pèse lourd dans un réseau où les attentes sont toujours plus fortes et le nombre d’élèves de ne cesse d’augmenter.

Si le gel du point d’indice depuis 2010 dans la Fonction publique a généré le déclassement salarial de nos collègues titulaires, l’insuffisance de l’enveloppe budgétaire liée à l’indemnité spécifique de vie locale (ISVL), ou le refus de prendre en compte les revendications de la FSU concernant l’avantage familial des résidents, aggravent la situation. Elles génèrent également des blocages sur les négociations salariales des personnels de droit local, dans le cadre du dialogue social.

Récemment, les personnels ont été choqués des fins de détachement et de contrats, entérinées pour quatre de nos collègues résidents. Choqués et indignés parce que les règles fondamentales du paritarisme n’ont pas été respectées, pas plus que ne l’a été d’ailleurs le cadrage lié à ces opérations administratives de renouvellement de détachement. Le SNES-FSU, qui a quitté cette CCP centrale, ne peut accepter de telles dérives arbitraires qui portent atteinte aux personnels, mais également au fonctionnement de l’Établissement public. Vu le contexte et les conditions dans lesquelles se sont déroulées les opérations liées à ces renouvellements, ces décisions n’auraient pas dû être prises dans ce sens. Entachée d’arbitraire aussi, la décision de fin de mission anticipée pour notre collègue de Rio.

C’est cela aussi qu’exprimeront les personnels le 3 février, avec le SNES-FSU, par la mobilisation et l’action syndicale. Le SNES-FSU souhaite que des suivis concrets soient engagés sur l’ensemble de ces dossiers, et se tient prêt à des réels échanges sur ces questions, ainsi que sur les situations individuelles des personnels gravement touchés professionnellement comme personnellement par les non renouvellements de détachement et de contrat qui ont été validés.

 

TOUS en grève le 3 février 2015, avec le SNES et les syndicats de la FSU !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.