NON aux refus de renouvellements de détachements, tous en grève le jeudi 9 février

Depuis l’an dernier, les services rectoraux de certains départements ont opposé des refus de renouvellements de détachements à de nombreux collègues résidents du premier degré. Cette année le nombre de refus est plus important encore, plongeant des dizaines de familles dans des situations inextricables.

En Espagne, quatre collègues ont déjà reçu une réponse défavorable à leur demande. En poste dans leur établissement depuis bien plus de dix ans, ces décisions brutales leur imposent soit d’intégrer un poste à plus de mille kilomètres de chez eux soit de solliciter une mise en disponibilité puis d’essayer d’obtenir un recrutement avec un contrat de droit local.  Cette dernière alternative implique un arrêt de leur carrière de fonctionnaire (avancement et cotisation retraite) et une baisse salariale importante si aucun reclassement d’ancienneté n’est obtenu (rien n’est prévu en ce sens à l’heure actuelle) ; par ailleurs, la disponibilité n’est de droit et illimitée que s’ils ont un conjoint travaillant sur place, dans le cas contraire, ils se verraient contraint de démissionner pour pouvoir rester.

Au delà de ces situations inacceptables, c’est bien l’ensemble des collègues résidents du premier degré qui se retrouve avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête ! Comment alors assurer sa mission d’enseignement sereinement dans de telles conditions ?

Même si les personnels du second degré ne sont pas directement touchés par ces vagues de refus (ceci étant uniquement dû à une différence de procédure de traitement des demandes), nous appelons l’ensemble des collègues à se mobiliser contre ses décisions iniques, tout d’abord par solidarité avec les collègues affectés mais également parce que c’est le fonctionnement même de l’AEFE qui est attaqué. Pour assurer sa mission de service public, l’AEFE doit pouvoir s’appuyer sur une ressource suffisante en personnels détachés qui sont, dans l’immense majorité des cas pour les personnels enseignants, sous contrat de résident. Ces derniers sont recrutés lorsqu’ils résident dans le pays d’exercice et ont vocation à y rester durablement. Cette stabilité est la garantie d’un travail constructif et efficace nécessaire à l’excellence et au rayonnement de nos établissements. En refusant les renouvellements de détachement ou en voulant les limiter dans le temps, on remet profondément en cause notre réseau d’enseignement qui a pourtant fait ses preuves.

Dans le même temps, l’AEFE, sous la contrainte d’un plafonnement du nombre de personnels détachés et sous la pression d’une augmentation conséquente et durable du nombre d’élèves scolarisés, poursuit sa politique de redéploiement de poste de résidents en fermant deux supports au lycée français de Madrid (un de professeur des écoles et un de personnel administratif) et en annonçant la fin des résidentialisations d’un an sur rompu de temps partiels (ce qui est équivalent à terme à la fermeture d’une dizaine de postes sur l’Espagne).

Dans ce contexte, le SNES-FSU Espagne, avec le SNUipp-FSU Espagne et le SNEP-FSU Espagne a déposé un préavis de grève pour le jeudi 9 février 2017 sur l’ensemble des établissements EGD et conventionnés d’Espagne.

Pour l’obtention des renouvellements de détachements (pour 3 ans et sans limitation en nombre) de l’ensemble de nos collègues,

Pour la fin du plafond d’emploi imposé à l’AEFE,

Pour la sauvegarde de l’opérateur public AEFE, garant d’un enseignement d’excellence, 

Tous en grève le jeudi 9 février 2017

Nous vous invitons également à signer cette pétition en ligne.

préavis de grève

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s